Bienvenue sur Lily James France, votre source Française quotidienne sur l’actrice Britannique Lily James depuis 2016. Née sous le nom de Lily Chloe Ninette Thomson le 5 Avril 1989 à Esher (UK), elle est connue pour ses rôles dans 'Downton Abbey', 'Cendrillon' et 'Mamma Mia : Here We Go Again!'. Nous la retrouverons prochainement dans le drame Netflix 'Rebecca', dans la suite de 'Baby Driver' et dans le prochain film de Simon Stone 'The Dig. Passez un agréable moment sur le site !
septembre 17th, 2019   Author: Meghan   Article - Dig - Traduction

 
Ralph Fiennes est déjà en lice pour l’adaptation de cette histoire vraie.

Lily James est en négociations pour rejoindre Carey Mulligan et Ralph Fiennes dans ‘Dig’, un drame historique pour Netflix.

Simon Stone (The Daughter) va réaliser ce qui s’annonce être un film purement Anglais, avec Gabrielle Tana (Philomena, The Invisible Woman) à la production.
Adapté d’une histoire vraie et se déroulant au tournant de la Seconde Guerre Mondiale, ‘Dig’ se concentre sur l’histoire d’une veuve (Mulligan) qui a la conviction que ses terres contiennent des richesses enfouies, et veut prouver la vérité. Elle transformera par la suite sa propriété en site archéologique.

Mulligan jouera le rôle de la veuve, Edith Pretty, tandis que Fiennes incarnera Basil Brown, un archéologue local qui travaille avec elle uniquement pour se voir repoussé par les propriétaires d’un musée.

James incarnera une étudiante archéologue nommée Peggy Preston. Alors qu’elle travaille sur le chantier, elle est déçue par de nombreux hommes qui cherchent à la dominer, mais trouve du réconfort dans son amitié avec Pretty et Brown.

Un tournage est prévu pour début 2020.

James, qui ces dernières années a eu des rôles de choix comme dans ‘Baby Driver’ et ‘Mamma Mia! Here we go again’, et est apparue dans le succès d’Universal et Working Title ‘Yesterday’. Elle a récemment terminé le tournage d’un rôle décisif dans le remake du thriller ‘Rebecca’ aux côtés d’Armie Hammer.

James est représentée par UTA et Tavistock Wood en Angleterre.


hollywoodreporter.com | 5 Septembre 2019 | Traduit par Lily James France  ©



février 18th, 2019   Author: Meghan   All About Eve - Harper's Bazaar - Traduction

 

La vive et irrésistible Lily James a triomphé sur les écrans en héroïne de s contes de fées et des drames historiques mais aujourd’hui elle prend la scène pour jouer le personnage éponyme de ‘All About Eve’. Elle raconte à Lydia Slater pourquoi il est temps pour elle de quitter les pantoufles de Cendrillon.

Scintillant par les lumières qui se reflètent sur les murs bordés de miroirs et qui rebondissent sur les sols en marbre poli, le Claridge est toujours un lieu magique pour un rendez-vous hivernal. Pour ce déjeuner gris et froid, l’établissement s’est vraiment surpassé ; dans la pièce, en tête-à-tête dans un coin intime du restaurant, sont assis Lily James et Matt Smith, plus connus en tant que Cendrillon et Doctor Who, rapprochés l’un de l’autre. Pas étonnant que les petits enfants assis à la table d’à côté aient pivoté sur leurs sièges pour les contempler avec émerveillement.

Et qui pourrait les blâmer ? James est charmante, adorable, une star qui survole les genres et les générations. De ses débuts dans le rôle de Lady Rose dans ‘Downton Abbey’, au nouveau Cendrillon de Disney, suivie de la séduisante Natasha Rostova dans ‘Guerre et Paix’, et puis, l’année dernière, s’est glissé dans les chaussures de danse de Meryl Streep pour la séquelle de ‘Mamma Mia!’, elle a incarné une série d’héroïnes délicieusement vertigineuses. Plus surprenant, sa sympathie ensoleillée innée a jeté la même lueur sur les autres, avec des rôles immédiatement moins attrayants, dont celui d’une serveuse dans le film d’action ‘Baby Driver’ et la secrétaire consciencieuse de Churchill dans ‘Darkest Hour’. Sa relation depuis quatre ans avec le tout aussi aimé Matt Smith semble juste être un autre chapitre d’une carrière de conte de fées. « Je trouve que le charme est l’ingrédient le plus important d’un être humain … C’est ce que possède Lily James » a confié un jour le créateur de Downton Abbey Julian Fellowes à Harper’s Bazaar.

Toutefois, ces derniers jours James elle-même s’est montrée ambivalente sur son image teintée de rose. Il semble évident que, pour le photoshoot qui a précédé notre rencontre, elle a fermement rejeté toutes les robes qu’elles trouvait trop princesses. « Cendrillon était un cadeau, et je le chérirai jusqu’à la fin de ma vie » explique-t-elle, après que son petit-ami se soit faufilé dans la foule, son chapeau fermement rabattu sur ses yeux pour préserver son anonymat. « Mais j’ai porté une robe pour la première de ‘Mamma Mia!’ qui était bleue et blanche et un peu bouffante, et quand je suis arrivée sur le tapis rouge, tout ce qu’on disait était ‘Oh, c’est Cendrillon !’ C’est une belle association, mais c’est aussi quelque chose que vous voulez quitter au bout d’un moment … »

Elle est arrivée pour notre déjeuner habillée d’un jean, d’un pull blanc et de chaussures de sport, son imperméable Burberry posé sur son bras, mais pour moi, elle ressemble toujours à l’héroïne romantique, avec ses grands yeux marrons, sa peau de porcelaine et ses boucles dorées. Ces derniers ont été teints de cette couleur pour une nouvelle campagne Burberry, dit-elle. « Je suis naturellement brune, et j’adore ça, mais tout le monde veut me voir blonde. Même ma mère me dit ‘Je crois que je te préfère secrètement en blonde’ » rit-elle avec regret.

« Je recherche activement à partir de maintenant des personnages qui sont différents, qui ne se rapprochent pas du charme et des qualités que je pense avoir déjà beaucoup exploré. » Ce n’est peut être pas une si grande surprise (même si c’est bien dommage) qu’elle ne reprenne pas le rôle de Lady Rose dans le très attendu film ‘Downton Abbey’. « Mon personnage est à New York, et ils ne pouvaient pas faire revenir tout le monde » dit-elle avec diplomatie.

-> LIRE LA SUITE …

 



novembre 30th, 2018   Author: Meghan   Article - Rebecca - Traduction - Variety

Lily James et Armie Hammer sont en vue pour jouer dans le film Netflix et Working Title ‘Rebecca’, réalisé par Ben Wheatley.

Jane Goldman est en train d’écrire le scénario, adapté du roman gothique classique du même nom de Daphne du Maurier. L’histoire suit une jeune femme tout juste mariée qui, une fois arrivée dans l’imposant domaine familial de son mari sur les côtes Anglaises, se retrouve à litter contre l’ombre de sa première femme décédée, la mystérieuse Rebecca, dont l’esprit continue de hanter la maison.

Eric Fellner et Tim Bevan de Working Title vont produire aux côtés de Nira Park. Le film est prévu d’entrer en production au printemps.

James a récemment joué dans ‘Mamma Mia! Here We Go Again’ et pourra être vue prochainement dans un film au titre encore inconnu de Dany Boyle. Ses précédents films incluent ‘Baby Driver’ aux côtés d’Ansel Elgort, ‘Darkest Hour’ et ‘Cendrillon’.

Hammer va prochainement apparaitre dans ‘On the Basis of Sex’ de Mimi Leder, ‘Hotel Mumbai’ d’Anthony Maras et un film sans titre de Babak Anvari. Ses autres films incluent le film acclamé par la critique ‘Call Me By Your Name’, ‘Sorry to Bother You’ et la comédie d’action de Wheatley ‘Free Fire’.

James est représentée par UTA et Tavistock Wood Management. Hammer est représenté par WME et Sloane, Offer, Weber & Dern. Wheatley et Goldman sont représentés par WMD et Independent Talent Group. Wheatley est aussi représenté par Bloom Hergott.


Variety | 14 Novembre 2018 | Traduit par Lily James France  ©



août 13th, 2018   Author: Meghan   Mamma Mia - Presse - Traduction

D’un début majestueux dans l’industrie jusqu’à être dans les chaussures d’une des actrices les plus talentueuses du monde, l’ascension de Lily James dans la gloire d’Hollywood a été le produit d’un travail acharné, de co-stars aidantes et de talents familiaux.

Avec ses boucles châtain et sa sensibilité Anglaise, il n’y a aucun doute que Lily James a fait connaitre son nom à une période où les drames historiques et les costumes avec corsets étaient en vogue. Et quand la fièvre Downton Abbey s’est calmée, l’actrice née à Esher a recueilli plus de reconnaissance pour son rôle principal dans la version live-action de Cendrillon, et son second rôle aux côtés de l’acteur Oscarisé Gary Oldman dans ‘Darkest Hour’, le biopic historique de l’année dernière sur Winston Churchill.

Ce n’est pas pour dire, cependant, que James est conventionnelle. Son autre sortie notable de 2017 était le film de pop criminel d’Edgar Wright ‘Baby Driver’ – un film quelque peu ébranlé par les accusations contre la star Kevin Spacey. Mais, pour ce qui en est de James, ‘Baby Driver’ représentait un changement vers une nouvelle panoplie de films : audacieux, moderne, Américain. C’est un sentiment que l’actrice de 29 ans aquiesce : “J’étais prête pour quelque chose de différent.

Fidèle à ses mots, le dernier projet de James est possiblement aussi éloigné des grands halls de Downton Abbey ou de la rigidité que pouvaient être les salles de guerre de Churchill. Mais après avoir travaillé précédemment avec une panoplie de grands noms Hollywoodiens – de Cate Blanchett à Gary Oldman et Christopher Plummer – il semble logique que James va désormer se lier avec des castings aux grandes proportions.

Comme si jouer une version plus jeune du personnage Donna de Meryl Streep, aux côtés de Pierce Brosnan, Stellan Skarsgard, Julie Walters, Amanda Seyfried, Colin Firth et Cher n’était pas suffisant, chanter les chansons baignées de soleil d’ABBA dans la séquelle ‘Mamma Mia! Here We Go Again’ est certainement un changement dans une direction plus musicale et estivale. D’un observateur extérieur, cela apparait comme un simple choix de carrière, mais pour James avoir la chance de fredonner quelques sons classiques est bien plus personnelle.

J’ai toujours adoré chanter; je ne suis pas très sure de la raison pour laquelle j’avais arrêté.” révèle la diplômée de la Guildhall School of Music. “ça a toujours été mon rêve de jouer une chanteuse à l’écran, quelqu’un comme Janis Joplin. Peut être est-ce parce que j’ai passé tellement de temps à me concentrer sur des rôles plus ‘sérieux’ que j’ai eu des doutes sur jouer dans des comédies musicales – mais ça a changé maintenant.”

La chance de pouvoir se rebrancher sur ses classiques pop aux côté de la meilleure actrice vivante est sûrement dû au destin. En effet, alors que James espérait réussir la tâche inimaginable d’imiter Streep dans l’espoir de ‘faire quelque chose de nouveau’ avec le personnage dans ses jeunes années, il y a une sensation palpable, pour James, d’être juste sur le même plateau en incarnant la pionnière légende de Tinseltown était suffisant pour s’enivrer de précieuses expériences. “Juste avant de rencontrer Meryl, je l’entendais chanter” se souvient James. “Je me suis ordonnée de faire bonne figure. Honnêtement, j’étais sur le point de pleurer !


-> LIRE LA SUITE …

 




juillet 22nd, 2018   Author: Meghan   Allure - Interview - Presse - Traduction

Comme la plus célèbre des princesses Disney, Lily James sait combien elle est chanceuse d’avoir cette fan base pailletée. Mais la vie n’est pas comme les histoires de Cendrillon, et trois nouveaux rôles, donc ‘Mamma Mia! Here We Go Again’, pourrait rendre le conte de fées plus intéressant encore.

Nous sommes mercredi à 15h, et Lily James me tend un shot du Patron XO Cafe, un café serré infusé à la tequila qui descend plus vite qu’on ne le croit. “C’est bon n’est-ce pas ?” demande l’actrice après en avoir recommandé. “Je préfère ça aussi, pas comme de la tequila-tequila.” Elle se lèche les babines. “Je trouve ça vraiment bon à boire.

Nous sommes dans un pub à Finsbury Park, avoisinant le nord de Londres qui n’est pas connu pour être particulièrement chic, et puisque James a obtenu le luxe d’une après midi de repos, il a semblé approprié de boire un peu. Ça a commencé avec quelques tirs au bowling d’à côté au Rowans Tenpin Bowl, puis quelques pintes, puis nous avons parlé de quelque chose appelé ‘strawpedo’, où vous devez boire du Smirnoff Ice dans une bouteille le plus vite possible. Heureusement ce pub, un endroit typiquement British où se retrouvent les travailleurs, appelé le Twelbe Pins, ne sert pas du Smirnoff Ice. Donc à la place, on se contente avec des shots de tequila.

Voilà ce que vous devez penser : Lily James n’est-elle pas connue pour être une bonne actrice sage ? Elle boit des shots un mercredi après midi dans un pub sombre ? N’a-t-elle pas joué Cendrillon ?

Et oui, James est excessivement gentille et visiblement polie. L’actrice de 29 ans a cultivé une carrière en jouant des personnages gentils dans des projets historiques comme ‘Downton Abbey’ et dans le prochain drame Netflix ‘The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society’, et elle a incarné l’une des princesses de contes de fées les plus iconniques dans l’adaptation de Cendrillon. Ses personnages vont toujours au-delà des difficultés, trouve leur homme, et vivent heureuses jusqu’à la fin de leur vie. Il y a une raison pour laquelle personne n’écrit jamais rien de négatif sur James – parce que comment le pourriez-vous ? Mais la perception publique, filtrée par Instagram et la télévision et la presse, n’est pas toujours une représentation de la réalité. La réalité c’est que James est comme n’importe qui, compliquée et nuancée. Pendant une minute, elle raconte son travail en tant que patron de la Motor Neurone Disease Association du nord de Londres, et la minute d’après elle raconte une anecdote sur le fait d’avoir été reconnue dans des toilettes au Glastonbury Festival à 5h du matin. Vous pouvez être quelqu’un de bien et boire des shots l’après midi.

Quand James a commencé à travailler en tant qu’actrice, après son diplôme de la Guildhall School of Music & Drama à Londres en 2010, elle ne se sentait pas aussi étiquetée que maintenant. Son travail au théâtre était de loin plus souple que les femmes qu’elle incarne aujourd’hui sur les écrans, et en fin de compte, c’est le fait d’avoir été casté pour Cendrillon qui a fait pencher la balance sur le fait de toujours être vue comme la fille sage. Bien sur, elle a pris des risques, particulièrement l’année dernière dans ‘Baby Driver’, mais James semble toujours revenir (ou être poussée) vers l’aimable héroïne blonde.

Je pense que chaque acteur est catalogué” dit-elle avec un haussement d’épaules. “Vous devez vous rappeler que vous pouvez faire ça pendant très, très longtemps, et il y a tellement de moments pour vous réinventer ou vous engager dans une direction totalement différente.” Pourtant, elle est prête, plus que prête, pour une autre étape. “J’ai eu récemment ce sentiment dont j’ai du mal à me débarrasser – et parfois ce que vous pensez qui est bon pour vous n’a en fait aucun sens – que j’aimerais sortir de ces personnages qui semblent honnêtes et ouverts.” dit l’actrice. “Il y a en eux une bonté dont j’aimerais m’éloigner.

Le dernier projet de James, ‘Mamma Mia! Here We Go Again’ ne va pas vraiment dans cette direction, mais elle aurait prit quoi qu’il arrive le rôle de la jeune Donna Sheridan. Le film, une séquelle du film de 2008 Mamma Mia!, adaptation de la comédie musicale d’ABBA, était une opportunité pour James de profiter de ses débuts théâtraux. Elle chante et danse – eh bien – et filmer sur l’île Croate de Vis était une expérience remarquable qu’elle n’oubliera jamais. L’actrice a été engagé très vite après son audition, alors qu’elle était littéralement en chemin avec son petit ami, l’acteur de ‘The Crown’ Matt Smith – pour Glastonburry. “Il m’a déposé et m’a attendu tandis que j’allais chanter quelques chansons de Mamma Mia! et jouais quelques scènes.” dit-elle. “Ensuite je me suis dit ‘Du calme, c’est fini’ et nous sommes allé au festival et j’y ai eu le meilleur des weekends. Mes agents se sont précipités sur moi le lundi ou le mardi, et j’avais complètement perdu ma voix. Ils m’ont dit ‘Tu vas chanter ABBA dans quelques semaines’ Et j’ai pensé ‘Oh merde.’

Il y a une pression distincte quand on vient à jouer la version plus jeune d’un personnage originairement incarné par Meryl Streep. Mais ne parlez pas de pression à James. “Je ne peux pas y penser.” dit-elle.

-> LIRE LA SUITE …

 



juillet 16th, 2018   Author: Meghan   Article - Downton Abbey - Traduction

Alors que le casting de Downton Abbey fait son retour pour la prochaine adaptation cinématographique, ça se fera sans une des stars les plus aimées de la série : Lily James.

L’actrice, qui jouait Lady Rose MacClare dans le drame de la PBS, a confirmé à PEOPLE qu’elle n’apparaitra pas dans le film Downton Abbey, qui a été officialisé.
Malheureusement je n’en serai pas, mais je suis excité par la nouvelle – je serai au premier rang” raconte James, 29 ans, à PEOPLE à propos de son absence dans le film.

J’ai parlé à Laura [Carmichael] il y a pas longtemps et j’ai envoyé des textos à Michelle [Dockery] concernant ‘Love Island’ et ça va être vraiment excitant. Et toute l’équipe sera de retour.” partage James, qui joue dans ‘Mamma Mia! Here We Go Again’, au cinéma vendredi.

Concernant le pourquoi le personnage de James ne sera pas dans le film, la star Britannique confirme que “ce n’était pas prévu“.

Elle explique : “Mon personnage Rose a déménagé à New York, donc ce serait farfelu de la faire revenir.

J’aurais adoré revenir pour une scène, mais un film n’est pas un Christmas special, ça doit être une trame constructive” ajoute James, notant “qu’il n’y avait pas de place pour Rose.

James va probablement surprendre les fans de Downton Abbey dans ‘Mamma Mia! Here We Go Again’, où l’on retrouve l’actrice interprétant une Donna jeune (le personnage de Meryl Streep) et chantant avec son groupe The Dynamos.

La séquelle du film acclamé de 2008, qui tourne autour de la musique d’ABBA, se déroule sur l’île Grecque Kalokairi cinq ans plus tard où le personnage d’Amanda Seyfried se rend dans l’auberge de sa mère Donna – avec l’aide de ses anciennes camarades de groupe Tanya et Rosie (Christine Baranski and Julie Walters).

Tout le casting original est réuni dans le film, dont Colin Firth et Pierce Brosnan, avec James et Cher comme nouvelles recrues. Cher joue la mère de Donna, Ruby Sheridan.

Downton Abbey, qui a parcouru six saisons, suivait le quotidien de la famille Crawley et les serviteurs qui servaient dans leur maison. Le projet historique se déroulait dans le 20e siècle.

La semaine dernière, il a été annoncé que la série serait de retour dans un film, la production est prévue de débuter cet été.

“Depuis que la série est terminée, les fans de Downton Abbey ont attendus longtemps pour le prochain chapitre de la famille Crawley.” a commenté le président de Focus Features Peter Kujawski. “Nous sommes ravis de rejoindre cet incroyable équipe, acteurs et artisans, dirigés par Julian Fellowes et Gareth Neame, afin de nous ramener dans le monde de Downton Abbey sur grand écran.”

Alors que les détails sont encore inconnus, Brian Percival, qui a réalisé le pilot original de la série, réalisera le film.

Les membres originels du casting qui seront de retour incluent Michelle Dockery, Maggie Smith, Hugh Bonneville et plus.


People | 15 Juillet 2018 | Traduit par Lily James France  ©



juillet 1st, 2018   Author: Meghan   All About Eve - Article - The Hollywood Reporter - Traduction

Le gagnant des Tony awards, le réalisateur Belge Ivo Van Hove, va re-imaginer le classique Broadway de Joseph L. Mankiewicz au théâtre Noel Coward de Londres pour février.

Lily James a signé pour jouer un célèbre personnage dont le nom est devenu synonyme de calculateur ascensionnel, Eve Harrington.

Le journaliste Baz Bamigboye du London entertainment-news a révélé le scoop au Daily Mail cette semaine annonçant que Lily James va jouer en compagnie de Gillian Anderson comme précédemment mentionné, en tant que l’impérieuse diva des scènes de New York Margo Channing dans la prochaine adaptation du classique dramatique ‘All About Eve’ du metteur en scène contemporain Ivo Van Hove.

La production avait au début prévu d’ouvrir la pièce plus tôt cette année au West End de Londres, avec Cate Blanchett annoncée pour interpréter Margo, mais l’actrice Australienne Oscarisée a quitté le projet à cause de problèmes d’emploi du temps, suspendant la pièce pendant un moment.

Le projet, présenté par Sonia Friedman Productions et Fox Theatricals, va commencer les répétitions en janvier, avec des représentations qui suivront le mois suivant au Noel Coward Theatre. D’autres rôles clés, incluant le journaliste de théâtre reptilien Addison DeWitt, restent à être castés.

Le film acclamé de 1950 par Joseph L.Mankiewicz mettait en vedette Bette Davis dans l’un des rôles principaux en tant que Margo, avec Anne Baxter jouant la fidèle acolyte dont le dévouement flatte la femme plus âgée, la laissant vulnérable à l’opportunisme ambitieux d’Eve. Le film a été nommé pour 14 Oscars et en a gagné 6, dont le prix du Meilleur Film.

Van Hove est devenu comme un spécialiste des adaptations de films pour la scène, montant des productions expressionnistes par le travail d’Ingmar Bergman, John Cassavetes, Luchino Visconti et Pier Paolo Pasolini.

Le producteur de théâtre leader transatlantique Friedman a récemment triomphé aux Tony Awards en gagnant 6 prix dont le celui de la Meilleur Pièce pour Harry Potter and the Cursed Child, qui est un blockbuster autant à Londres et à New York, avec à venir des représentations pour l’Australie et San Francisco. Friedman prépare un transfert à Broadway cet automne de la pièce The Ferryman de Jez Butterworth, dirigé par Sam Mendes; et au printemps prévoit de faire équipe avec le Manhattan Theatre Club et The Almeida Theatre Company pour co-produire ‘Ink’ de James Graham, à propos de l’incursion de Rupert Murdoch dans les tabloïds Britanniques à la fin des années 60.

Compte tenu de la réussite de Friedman et de la stature emblématique du film à l’écran, il semble que ce soit un pari sûr que ‘All About Eve’ est en vue pour une prochaine production potentiellement transférée à Broadway. La communauté de théâtre de New York est aussi désireuse de voir Van Hove faire son retour à Broadway après son succès dans la saison 2015-16 avec ‘A View From the Bridge’ et ‘The Crucible’, lui faisant remporter le Tony de la Meilleure Mise en Scène.

Depuis son rôle dans Downton Abbey qui l’a faite découverte, la filmographie de James inclue Cendrillon, Baby Driver et Darkest Hour. Elle joue la version jeune du personnage de Meryl Streep dans le film musical ABBA de cet été, Mamma Mia! Here We Go Again. Sur scène, elle a récemment joué dans le West End dans Romeo and Juliet, la réunissant de nouveau avec le réalisateur de Cendrillon Kenneth Branagh et son partenaire Richard Madden.

Les expériences d’Anderson sur scène incluent Blanche DuBois dans une production Londonienne en 2014 de ‘A Streetcar Named Desire’, qu’elle a repris deux ans plus tard à New York, en compagnie de Ben Foster et Vanessa Kirby. Anderson et James sont apparues ensemble en 2016 dans la minisérie de la BBC War & Peace.


The Hollywood Reporter | 29 Juin 2018 | Traduit par Lily James France  ©



juin 16th, 2018   Author: Meghan   Interview - Marie Claire - Traduction

La star du plus gros film de cet été (jouant une jeune Meryl Streep, rien  que ça), Lily James a fait beaucoup de chemin depuis Downton Abbey. Elle raconte à Martha Hayes son incroyable décénie, comment elle se sent comme un charlatant et pourquoi elle veut aller danser en boite.

Lorsqu’une Lily James légère et pleine de grâce foulera le tapis rouge le mois prochain à l’Avant Première de son prochain film, Mamma Mia! Here We Go Again, je la prendrai en photo en train se pavaner dans son ‘appartement très douteux’ de l’est de Londres dans lequel elle vit depuis sa vingtaine. Elle le louait avec deux gars avec lesquels elle est allée à l’école, l’un d’entre eux était un “danseur phénoménal” qui avait l’habitude d’enfiler les talons de l’actrices et lui montrer comment on marchait avec. “Je ne sais même pas comment il arrivait à les mettre” rit-elle, “mais il m’a littéralement appris toute cette routine, que j’applique toujours.” James, 29 ans maintenant, me dépeint avec animation l’époque avant sa célébrité. “J’allais travailler – sur Downton Abbey – à 5h du matin, et tout le monde faisait encore la fête.” se souvient-elle de ce lieu sombre et morne. “J’étais comme à Végas. Je leur disais ‘Continuez, je serai de retour dans dix heures !‘” Aujourd’hui, ses aménagements sont beaucoup plus confortables, pour ne pas dire luxueux – elle partage une location dans le nord de Londres avec son petit ami depuis quatre ans, la star de The Crown Matt Smith. Sans surprise, ses anecdotes sont moins expressives, ce qui est, en partie, une volonté de protéger la vie privée du couple – mais je suspecte aussi que c’est parce qu’elle est une personne plutôt réservée. En fait, s’il y avait un mot qui désignerait l’exact opposé du name dropping, ce serait Lily James.

C’est en un début de soirée de vendredi à une pizzaria chic en bas de la rue de son appartement que James arrive, débordante d’excuses pour cette rencontre si tardive dans la journée. Elle est venue directement après un essayage de robe au magasin vedette Burberry (elle est l’un de leur visage depuis 2016), et est revenue de Guernsey ce matin. Hier, elle faisait la promotion de The Guernsey Literary And Potato Peel Pie Society, un film romantique de la Seconde Guerre Mondiale, qui suit son tournant dans Darkest Hour, le film Oscarisé sur l’histoire de Winston Churchill. La semaine prochaine, elle honorera son nouveau rôle dans le thriller indépendant Little Woods au Tribeca Film Festival de New York, et ensuite c’est à Suffolk qu’elle ira pour tourner le prochain film de Danny Boyle, écrit par le le roi de la romcom Richard Curtis.

Quelque part au milieu de tout cela est arrivée l’apogée de la carrière de James, jouant une Donna jeune (le personnage de Meryl Streep) dans la séquelle du blockbuster de 2008 Mamma Mia! Filmer en Croatie avec Streep, Colin Firth et – roulements de tambours- Cher (qui joue la grand-mère de Sophie) sonne tellement épique, je ne suis pas sure qu’elle l’ait encore digéré. “Sans être trop sentimentale, c’était vraiment un moment spécial,” se souvient-elle, après une pause. “Je m’inquiète maintenant de m’être trop amusée et que j’aurais dû me concentrer plus. Nous avons passé un si bon moment que j’ai comme oublié de … m’inquiéter.” Réalise-t-elle à quel point ce qu’elle dit est dingue ? “Je sais !” concède-t-elle, commandant un Iced Tea et enlevant son trench Burberry pour révéler un fin cashemere couleur crème, “C’était juste dingue, toutes ces légendes se baladant tranquillement dans les environs.” Étaient-ils accessibles ? “C’est intimidant parce que ce sont des gens que vous avez regardé, que vous avez idolâtré; vous ne vous doutez pas qu’un jour vos chemins se croiseront.” Est-ce que Cher vous a donné de bons conseils ? “Cher ?” elle rit, nerveusement. “Je répondrais bien oui … mais non, malheureusement je n’ai pas eu beaucoup de temps avec elle.

Elle a passé un temps plus important avec Benny Andersson et Björn Ulvaeus d’ABBA, qui sont les producteurs exécutifs du film, et qui ont enregistré sa voix pour la bande originale avant le début du tournage du film. “J’étais littéralement au studio d’enregistrement de Benny à Stockholm,” sourit-elle. “A l’extérieur de Londres, c’était comme exister dans un petit univers secret; juste moi et les garçons d’ABBA.

-> LIRE LA SUITE …

 




La star de The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society parle de sa passion pour la littérature et l’écritude de lettres.

Connaissiez-vous le livre avant d’être contactée pour le rôle ?
Non, je ne l’avais pas parcouru, et quand je l’ai fait, c’était une telle joie, il m’a alimenté. On tourne facilement les pages, et j’adore le fait qu’il soit écrit sous forme de lettres, parce qu’il y a quelque chose de spécial quand vous poser un stylo sur du papier pour exprimer ce que vous ressentez, de le faire de la bonne manière et de le transmettre à quelqu’un d’autre, c’est si poignant et si déterminé. Et maintenant, où vous tweetez ou instagramez juste quelque chose sans y penser, c’est quelque chose pour lequel vous vous engagez réellement et ainsi, c’est plus profond et plus personnel.

Pouvez-vous considérer devenir écrivain ?
J’ai toujours eu l’habitude d’écrire; mes parents m’ont poussé à écrire un journal intime et j’en ai une boite pleine; jusqu’à ma seconde année à l’école de comédie dramatique où j’étais trop occupée, j’ai arrêté. J’écrivais mon journal presque tous les jours, mais maintenant je n’écris plus autant, je pense que c’est quelque chose qui va revenir. Mon père [James Thomson] écrivait beaucoup, j’ai récemment retrouvé un livre entier qu’il a écrit ainsi que des poèmes, donc c’est quelque chose qui je l’espère est en moi.

Êtes-vous plus une lectrice ?
J’adore lire, ce qui m’a conduit à ce livre était cette scène où le personnage débat à propos de Jane Austen et Emily Bronte, et combien passionnées d’histoires elles étaient et combien moderne elles étaient et tout le pouvoir qu’elles avaient. A l’école, je n’aimais pas l’anglais, je trouvais ça quelque peu simplet, et on devait répondre aux questions d’une manière tellement restreinte. Je trouve parfois difficile d’exppliquer quels sont mes liens avec les livres parce que c’est très émotionnel et instinctif, donc j’ai beaucoup lutté avec ça à l’école. Mais maintenant j’adore lire, justement parce qu’il y a tellement d’émotions.

Analyser des textes et sonder les personnages pour vos rôles …
Toujours. C’est le truc, parfois je le fais parce qu’il y a beaucoup de scénarios que l’on m’envoie qui demandent de lire des livres. Je viens de rentrer de vacances et j’ai lu ‘Voyage into the Dark’ de Jean Rhys, ‘Birdsong’ de Sebastian Faulks et ‘East of Eden’ de Steinbeck. Je me suis nourrie de ces livres parce que j’avais l’espace pour le faire.

Fiction ou Non-Fiction ?
Fiction. Mon auteur préféré du moment est Eimear McBride qui a écrit ‘A Girl is a Half-Formed Thing’ et ‘The Lesser Bohemians’. J’ai eu quelques livres pour mon anniversaire, mais oui, j’adore vraiment, vraiment lire. En fait, le lieu où je lis le plus est sur les plateaux de tournage entre les prises, il y a tellement de moments où vous devez attendre dans les environs et si je n’ai pas besoin de me concentrer sur la scène suivante, parfois c’esst bien de me distraire et je lis. En fin de compte j’ai eu l’habitude de lire des fictions courtes comme Raymond Carver parce que c’est plus simple de se plonger dans une histoire courte …

La plupart des gens vont juste sur leur téléphone entre deux prises n’est-ce pas ?
J’ai cassé mon téléphone et je n’ai plus aucune application dessus [elle montre le téléphone], il est trop vieux, donc je n’ai pas Instagram, je n’ai rien, et quand on ne l’a pas, on lit plus, c’est évident. Mais c’est vraiment triste de voir que maintenant, en tant que jeune génération, on révise ou faisons nos devoirs alors qu’il y a une tentation constante d’activité sociale, je ne sais pas …

-> LIRE LA SUITE …

 




Avec ses trois prochaines sorties sur grand écran, LILY JAMES est sur le point de laisser derrière elle son personnage de princesse Disney. Portant des vêtements modernes de la saison SS18, l’actrice Britannique nous parle d’avoir failli rater Mamma Mia! et de pleurer avec Meryl Streep.

Si Lily James pouvait jouer un rôle de l’histoire du cinéma, lequel serait-ce ? “En voilà une question difficile“, dit l’actrice, que vous reconnaitrez probablement incarnant Rose dans ‘Downton Abbey’ ou la princesse Disney Cendrillon. Elle fronce le nez sous la concentration. “J’ai regardé ‘The People vs. Larry Flynt’ hier soir”, répond-elle finalement, se référant au biopic du baron Américain de la pornographie, avec Woody Harrelson jouant Flynt et Courtney Love jouant sa petite amie stripteaseuse, Althea Leasure. “Courtney Love dans ce film …” Sa voix se termine en un soupir. “Oh mon dieu, incroyable. Ce serait génial d’aller aussi loin, d’aller quelque part avec un réalisater et un groupe de personnes et de juste tout lâcher. Ce serait cool.

C’est une période intéressante pour James. Après un flirt chronométré avec des sujets plus sombres et plus lourds comme ‘Baby Driver’ sorti l’année dernière, et une apparition remarquée dans la peau de la secrétaire de Churchill dans ‘Darkest Hour’, l’actrice de 29 ans élève son jeu avec trois premiers rôles féminins qui promettent de la placer dans le top des plus grandes inluences mondiales Britanniques. Pour commencer l’adaptation très attendue du très aimé roman historique ‘The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society’, réalisé par Mike Newell. Plus tard ce mois-ci, il y a ‘Little Woods’, un film indépendant écrit par sa réalisatrice de 28 ans Nia DaCosta dans une ambiance Sundance; et enfin sous le soleil de juillet, tout en chant et en danse, la séquelle Mamma Mia! : Here We Go Again, dans lequel James joue Donna (alias Meryl Streep jeune).

C’est le lendemain des Oscars, et Lily James et moi-même nous rencontrons à un café du Nord de Londres près de chez l’actrice. Toujours aussi échevelée, elle pourrait être n’importe quelle jolie Londonienne – habillée d’une jean vintage (“venant d’Austin”), un grand manteau, une écharpe Burberry et un pull large provenant d’une boutique locale – si ce n’est son arme à la Julia Roberts qui fait la puissance de sa beauté, qu’elle ne dégaine qu’une fois que nous sommes attablés et que nous sirotons un café. Après des mois chantant ‘Mamma Mia’ (“C’était tellement intense, parce que je devais chanter, je devais danser … et j’ai eu comme l’impression que j’allais tout foirer“), elle se ressource. “Je vois des amis que je n’ai pas vu depuis tellement longtemps et je ne me sens plus coupable quand je bois du vin tous les jours. Je peux manger ce que je veux, ne pas aller à la gym, et je peux juste être paresseuse.” Ergo, elle a passé la nuit des Oscars au lit (en dormant), se réveillant pour recevoir des messages excités de son petit ami et acteur Matt Smith (à ce moment-là à Los Angeles) sur la victoire de Gary Oldman pour ‘Darkest Hour’. Depuis, elle a souvent regardé le discours de Frances McDormand : “Je l’ai regardé tellement de fois. Genre, en boucle ! Je l’ai rencontré aux BAFTA’s et elle est une vraie rock star. Elle est juste tellement elle-même.

-> LIRE LA SUITE …




avril 2nd, 2018   Author: Meghan   Harper's Bazaar - Interview - Traduction

Il y a quelque chose dans la beauté envoutante de Lily James qui fait d’elle la parfaite héroïne des drames d’époque – mais c’est son esprit vif, sa chaleur et son intelligence qui amènent ces rôles à la vie face à un public moderne. Elle confie à Sophie Elmhiest l’inspiration qu’a été pour elle la vie de sa grand-mère dans une France occupée de la Seconde Guerre Mondiale, puis l’importance d’avoir plus de réalisatrices à Hollywood, et les changements positifs déjà en route.

 

Lily James a entendu une histoire

Que sa grand-mère Française a raconté pendant des années. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la grand-mère de James était enfant, vivant dans la campagne Française. Les nazis ont pris sa maison pendant l’occupation et la famille a été obligée de s’enfuir à Paris dans un convoi avec l’armée Française. Quand enfin ils revinrent après la guerre, ils ont trouvé leur maison détruite, les caves inondées, un manteau de fourrure flottant sur l’eau. « Quand je lui parle, » dit maintenant James, avec admiration, « je me rends compte à quel point leur vie était sans-dessus-dessous, l’horreur de tout ce qu’il se passait, et comment elle a pu continuer et être là assise, buvant une tasse de thé avec sa petite-fille. »

Il y a quelque chose d’intriguant à propos de ce manteau de fourrure : comment un simple détail peut se transformer en image, un moment insignifiant dans une époque épique de destruction qui, pour certaines raison, subsiste. Lily James et moi sommes assises dans un café d’Highgate et parlons de la Seconde Guerre Mondiale parce que, encore une fois, elle joue dans un film de ce temps, ‘The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society’, adapté du livre du même nom sorti en 2008, écrit par Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. (En fait, elle est dans deux films sortis successivement : l’autre est ‘Darkest Hour’, dans lequel elle joue la secrétaire de Winston Churchill.)

James joue Juliet Ashton, une jeune écrivaine Anglaise charismatique, qui pendant l’après-guerre, cherche un nouveau sujet et reconstruit sa vie après que sa maison ait été ravagée par le Blitz. Ashton avait obtenu une colonne comique pendant la guerre, mais avec la paix, elle sent en elle des sentiments plus sérieux. Tout le monde en Grande Bretagne souffre et se bat, et tandis que la comédie apaisait les conflits, Ashton ne peut plus apporter la même lumière maintenant que le pays tente de se reconstruire de nouveau. Par chance, elle reçoit une lettre d’un homme nommé Dawsey Adams à Guernsey, qui a acheté un livre qui lui a autrefois appartenu. Ils commencent un échange qui mènent à son voyage sur l’île, se nouant d’amitié avec les membres du Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society et découvrant l’histoire douloureuse de l’occupation des nazis. Pendant ce temps, Ashton tombe à la fois amoureuse et trouve le sujet de son nouveau roman.

Si vous avez lu le livre sur lequel le film est inspiré – un grand succès mérité – vous serez familier avec ses plaisirs particuliers et addictifs qu’il nous inspire. Dans sa forme épistolaire – essentiellement des lettres de Juliette, racontant ses aventures à Guernsey, mais aussi des lettres envoyées par les habitants, révélant les traumatismes de l’occupation. La forme est presque une ode au mot ‘écrire’, à l’art de l’écriture épistolaire, et ce qui semble être maintenant une manière archaïque et romantique de transmettre de l’encre au papier, et révéler les pensées intimes (contrairement à l’étalage d’Instagram avec une projection déformée de la vie). Les lettres d’Ashton débordent d’humour et de sentiments, son esprit courageux apparaissant comme un mouvement personnel de résistance.

Lily James est en certains points faite pour jouer ce type de femme Anglaise intelligente aux yeux étincelants venant d’une autre ère. Cela ne fait pas si longtemps depuis le rôle qui l’a propulsé à la célébrité, Rose dans ‘Downton Abbey’ – un personnage qui, par son amour du jazz et de la danse, bouleverse un statu quo refoulé. Et elle amène la même vivacité au sein de beaucoup de ses performances – en partant de ses premiers jours, après son diplôme de la Guildhall School of Music & Drama, au rôle d’Ethel Brown dans ‘Just William’, aux récents blockbusters, comme Cendrillon dans la dernière version de Kenneth Branagh. Aujourd’hui, sirotant du thé et du miel pour sa voix fatiguée, emmitouflée dans un grand manteau d’hivers, sa frange brune sur ses yeux, elle ne peut cependant toujours pas s’empêcher d’émettre un vif empressement, un enthousiasme d’esprit très British, qui apparait souvent à l’écran. Même la manière dont elle jure – ‘Oh, le salaud !’- est d’un enthousiasme charmant. Elle réfléchit sur le fait d’être toujours attiré vers des rôles dans des films historiques, ou sur le fait qu’ils soient tous attirés par elle. « Peut-être que c’est comme ça que les gens me voient » dit-elle, faisant référence à Rose. « Mais en même temps, pour Guernsey, j’ai vraiment adoré le scénario et en regardant en arrière, ce dont je suis plus qu’heureuse c’est que – Mon dieu, tout le monde dit toujours ça quand ils jouent dans un film historique – il y a de la modernité. »

-> LIRE LA SUITE …




Advertisement
Projets
YESTERDAY (2019)
Rôle: Ellie
Sortie (Fr): 3 Juillet 2019
Un musicien anglais cherche à percer et, pour des raisons inconnues, est le seul à se souvenir des Beatles.

REBECCA (2020)
Rôle: Rebecca de Winter
Sortie (Fr): Inconnue
Une jeune femme naïve épouse un riche veuf et part s'installer dans son manoir gigantesque. Elle constate que le souvenir de la première épouse maintient une emprise sur son mari et les domestiques...

THE DIG (2020)
Rôle: Peggy Preston
Sortie (Fr): Inconnue
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une jeune veuve est persuadée que ses terres cachent des richesses souterraines. Son intuition va finir par payer...

THE PURSUIT OF LOVE (2021)
Rôle: Lisa Radlett
Diffusion (BBC): Inconnue
Entre la Première Guerre mondiale et la Seconde, les péripéties amoureuses de Lisa Radlett. Aînée d'une riche famille anglaise, au gré de ses rencontres, elle va connaître les bouleversements sociaux et politiques de la première moitié du XXème siècle.
Agendas

Lily n’a pas d’événement prévus pour le moment.

Lumière Sur

Lily James France se mobilise contre le harcèlement, et passe en candids free!

Lire ma déclaration sur le sujet.

Twitter Du Site
Family Sites

Elite & Top Affiliates

→ Co-stars & friends

→ Partenaires





Dons

Vous souhaitez contribuer à l’amélioration du site LilyJamesFrance.com ? Afin de vous accorder plus de qualité, nous appelons à vos dons. Pour toute action et renseignement, veuillez nous contacter sur lilyjamesfr@gmail.com

Informations
  • Webmiss: Meghan
  • Ouverture le: 01/01/2016
  • Contact: lilyjamesfr@gmail.com
  • Optimisé: Google Chrome
  • Hosted by: Flaunt Network | DMCA | Privacy Policy
  • LilyJamesFrance.com n’est pas le site officiel de Lily James. Je n’ai aucun contact avec elle, les membres de sa famille, de son entourage ou de ses agents. Toutes les photos ainsi que les vidéos appartiennent à leurs auteurs respectifs, pour tout crédits merci de me joindre. Images and videos credits go to their respectives owners. Please contact us if there’s a problem or before taking any legal actions.

    Advertisement


    Lily James France • Designed by Gratrix Designs • Hosted by Flaunt | DMCA | Privacy Policy